La Police de la sécurité du quotidien en question

M. Vincent Ledoux interroge M. le Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur, sur la mise en œuvre de la police de proximité. Dans un entretien paru dans le figaro en date du mercredi 16 aout 2017, Monsieur le Ministre de L’intérieur annonce en effet la mise en place, d’ici la fin de l’année 2017, d’une « police de la sécurité du quotidien » sans donner d’indications particulières relatives aux effectifs et au budget qui y seront consacrés.

Une police plus proche des besoins de nos territoires, en articulation étroite avec les polices municipales, est une demande pressante des Maires qui peinent à répondre de manière complète aux demandes de tranquillité exprimée par leurs concitoyens. Si le Ministre d’Etat éprouve le besoin de tester son dispositif avant sa mise en œuvre effective, il lui suggère la circonscription de police de Tourcoing qui, revêt entre autres, la caractéristique d’être frontalière avec la Belgique. Il se tient d’ailleurs à sa disposition avec l’ensemble des Maires de sa circonscription pour échanger avec lui sur cette proposition. Enfin, il lui demande de bien vouloir lui préciser les modalités de mise en œuvre de cette mesure, au regard des effectifs actuels et des moyens budgétaires.